Ligue des Champions : Une belle histoire de buteurs

A quelques heures seulement des huitièmes de finale retour de la Champions League, gros plan aujourd’hui sur le duel qui aura marqué la dernière décennie de la compétition : Lionel Messi/Cristiano Ronaldo

Les phases finales de la Ligue des Champions ont commencé et les matchs aller ont déjà permis de voir certains favoris au titre final se démarquer comme le PSG, auteur d’un match sensationnel sur le terrain de Manchester United, ou encore Manchester City, vainqueur d’un match à rebondissements contre Schalke 04. Des équipes qui visent un sacre en mai prochain et qui, pour y arriver, auront besoin d’un buteur providentiel dans leurs rangs.

Car qui dit Ligue des Champions dit également meilleur buteur de l’édition annuelle. Et l’édition 2018-2019 est partie sur des chapeaux de roues pour certains joueurs majeurs dont l’intenable Lionel Messi qui se trouve déjà sur le podium après une phase de poules très aboutie sur le plan personnel. Mais le suspense reste entier et de nombreux joueurs peuvent encore espérer finir en haut de ce classement symbolique. Petit tour d’horizon sur le classement actuel et les états de forme des favoris à ce titre honorifique mais également sur les plus grands buteurs de cette compétition et les plus beaux buts.

Ronaldo, Messi et le reste de la planète football

Ces 10 dernières années, le suspense pour le titre de meilleur buteur de la Ligue des Champions était inexistant, car il a vu l’arrivée sur la scène continentale des deux géants du football moderne à savoir Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Connus de toute la planète football aujourd’hui, ils ont trusté à eux deux toutes les récompenses individuelles entre 2007 et 2018, du Ballon d’Or au titre de meilleur buteur de Liga. Et évidemment, la Ligue des Champions était un de leurs terrains de chasse favori dans lequel les deux génies se livraient à des duels épiques. Le premier à avoir lancé les hostilités fut Ronaldo, terminant meilleur buteur de l’édition 2007-2008 avec 8 buts au compteur. Mais cette année-là, Messi était encore un novice et avait participé à très peu de joutes continentales, il était donc en pleine découverte au cours de cette campagne.

Un joyau nommé Messi

Et c’est lors de l’édition suivante que le phénomène Messi s’est mis en route, réalisant sa première campagne d’envergure et finissant sur la plus haute marche du podium avec 9 buts dans sa besace. La Pulga était lancée et allait réaliser 3 campagnes suivantes de toute beauté dont la dernière des 3 qui fut son chef-d’œuvre de l’époque.

Lors de cette édition 2011-2012, Messi réalise une campagne fantastique et finit avec 14 buts au total, améliorant le record du nombre de buts sur une édition qui était, jusqu’alors, de 12. Mais son fait de gloire le plus incroyable lors de cette campagne fut son quintuplé contre le Bayer Leverkusen en 8ème de finale retour. Ce jour-là, Messi devenait le 1er joueur à inscrire 5 buts lors d’un même match de Ligue des Champions.

Stratosphérique Ronaldo et apparition d’un petit nouveau

Défait 4 années de suite par le Catalan, tout le monde se doutait que Ronaldo allait bien finir par revenir au sommet car c’est le propre de sa carrière, durant laquelle il n’a jamais rien lâché et aujourd’hui encore. Il a donc entamé l’édition 2012-2013 avec l’objectif de redevenir n°1 et y est parvenu, inscrivant la bagatelle de 12 buts. De nouveau le meilleur, Ronaldo réservait son œuvre d’art pour la planète football lors de l’année suivante avec une édition surhumaine, conclue sur un record qui est toujours à l’ordre du jour de 17 buts en 13 matchs. Intouchable, le Portugais a tutoyé les sommets en inscrivant une multitude de buts au cours d’une phase à élimination directe qu’il a survolé. L’année 2015-2016 fut une exception dans cette décennie de domination avec un troisième larron nommé Neymar JR qui a réussi l’exploit de terminer meilleur buteur dans cette édition pas comme les autres… Car oui, le Brésilien était bien au sommet du classement mais il était accompagné des deux extraterrestres et les 3 joueurs ont bouclé cette édition avec chacun 10 buts au compteur. Une édition qui a permis d’amener un vent de fraîcheur dans ce classement des buteurs mais qui s’est très vite dissipé avec le show Ronaldo lors des éditions suivantes jusqu’à celle de l’année dernière.

L’hégémonie Madrilène guidée par un fantastique Ronaldo

Le Portugais est un ovni, au même titre que Messi, mais en Ligue des Champions il a ce petit plus sur tout le monde qui en fait le meilleur joueur. Et il l’a prouvé lors des éditions 2015-2016, 2016-2017 et 2017-2018, en guidant le Real à un phénoménal record de 3 victoires consécutives dans la compétition et s’octroyant le statut de meilleur buteur sur chaque édition. Avec respectivement 16 buts, 12 buts et 15 buts dont, des chefs-d’oeuvre à chaque édition comme ce bijou contre la Juventus l’année dernière, le Portugais s’est illustré de la meilleure des manières, rappelant au monde entier que la compétition était la sienne.

De ce fait, après avoir empilé autant de buts depuis toutes ces années, les deux artistes se trouvent au sommet du classement des meilleurs buteurs de tous les temps de la compétition. Ronaldo est le numéro 1 incontesté avec un total impressionnant de 121 buts inscrits depuis ses débuts dans la compétition. Un nombre de buts incroyables qu’il compte bien continuer à améliorer encore quelques années. En deuxième position se trouve la Pulga avec 106 buts inscrit depuis qu’il a fait ses premiers pas dans la compétition et il pourrait bien revenir très rapidement au contact de son rival portugais au vu de la forme qu’il tient dans cette édition 2018-2019. Les deux joueurs sont les seuls à avoir dépassé les 100 buts inscrits dans la compétition, ce qui montre l’incroyable talent que chacun possède mais aussi la longévité fantastique qu’ils tiennent. A confirmer dès cette année ? Réponse dans les prochains jours !

Voir les cotes pour parier sur la Ligue des Champions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *