Aux clubs français de briller !

Au sortir d’une Coupe du Monde remportée, la France a une nouvelle occasion de faire briller son image aux yeux de la planète football. Elle pourra compter sur ses 6 représentants dans les compétitions européennes pour atteindre de nouveaux objectifs et pourquoi pas, un titre européen ?

La Ligue des Champions : l’objectif inavoué

Voilà plus de 25 ans que la Coupe aux Grandes Oreilles échappe aux clubs français, la dernière fois c’était en 1993 avec l’épopée marseillaise. Depuis, pas grand chose à se mettre sous la dent, les représentants tricolores ne faisant pas le poids face aux plus grandes écuries européennes. Avec l’arrivée de QSI à la tête du PSG, le constat n’a que peu évolué, le club francilien n’ayant jamais réussi à atteindre le dernier carré. Compétitif sur le papier mais manquant de rigueur ou de réalisme, le club francilien doit arriver à maturité pour viser plus haut. Avec un groupe relevé, les Parisiens n’auront pas le temps de s’ennuyer en se frottant notamment aux Reds de Liverpool. Les espoirs français reposent essentiellement sur eux. Lyon et Monaco seront également scrutés de très près, eux qui devront réussir à se jauger par rapport au plus haut niveau européen. Tout particulièrement pour le club de la principauté d’ailleurs, pas verni par le sort, héritant de l’Atlético de Madrid et du Borussia Dortmund. Gageons que Lyonnais comme Monégasques pourront tout de même faire le poids.

La Ligue Europa : à portée de mains ?

Nous avons tous en tête le parcours de l’OM en Ligue Europa la saison dernière. Le club phocéen avait marqué les esprits en atteignant la finale de la compétition face aux Colchoneros. Si le sacre leur avait échappé, l’enthousiasme et la ferveur qui a emporté Marseille et au-delà, prouve, si besoin était, l’importance de cette deuxième Coupe d’Europe, autrefois délaissée par bon nombre de clubs tricolores. Marseille, fort de nouvelles recrues et ayant hérité d’un groupe relevé mais à sa portée, peut nourrir de grandes ambitions. Les Phocéens sont désormais attendus au tournant et les supporters espèrent sans doute vivre des émotions aussi fortes que lors de la saison dernière. Bordeaux, sorti victorieux des tours préliminaires de la compétition sera aussi à surveiller. Avec les investisseurs américains à leur tête, réaliser un beau parcours serait une parfaite entame pour inaugurer le projet des Girondins et faire vivre de nouvelles heures à ce club qui vivotait ces dernières années. Le Stade Rennais n’est pas à oublier, les Bretons qui n’ont plus goûté au parfum européen depuis la saison 2011-2012 devront réussir leur retour après une période de vache maigre. Disposant d’un groupe qui n’a rien de terrifiant, les hommes de Sabri Lamouchi auront certainement une carte à jouer. A suivre.

On prend les paris ?

Et si la deuxième étoile sur le maillot des Bleus en appelait une autre ? Avec 6 représentants sur la scène européenne, tous les espoirs sont permis ! Si les clubs français ont connu des difficultés récurrentes en Europe, certains présages sont de bons augures et il y a fort à parier qu’ils continueront à prendre du galon au fil des années. Suffisamment pour miser dès cette saison sur une victoire d’un club français dans une des deux coupes d’Europe ? Si vous ne savez pas ce qu’en penser, n’hésitez pas à consulter les cotes foot de nos experts. Qui sait, la saison 2018-2019 du football français s’annonce peut-être extraordinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *