Marseille – Bastia : Thauvin, retour vers le futur

thauvin marseille

Brillants cette saison, Florian Thauvin et ses coéquipiers de l’Olympique de Marseille reçoivent Bastia ce samedi à l’occasion de la dernière journée de Ligue 1. Un match particulier pour le natif d’Orléans, révélé par le club corse, qui peut qualifier l’OM en coupe d’Europe en cas de succès. Et envoyer par la même occasion son ancienne équipe en Ligue 2.

Bastia, terre d’envol

Ils étaient nombreux à Bastia le 16 mars dernier, à se montrer heureux de la première convocation de Florian Thauvin sous le maillot de l’équipe de France de football. Il faut dire que le natif d’Orléans a marqué plus d’un esprit sur l’Île de Beauté, enchantant les amateurs de ballon rond durant deux saisons entières. Arrivé à l’été 2011 au Sporting Club de Bastia après un passage remarqué au Grenoble Foot, Florian Thauvin n’avait pas mis beaucoup de temps à conquérir le cœur des supporteurs bastiais. Virevoltant, spectaculaire et décisif, le milieu de terrain offensif de l’OM avait beaucoup apporté à son club de l’époque, contribuant d’abord à la montée des Corses parmi l’élite en 2011-2012, puis maintenant quasiment à lui seul le club en Ligue 1 la saison suivante. Auteur de 10 buts et d’une passe décisive cette saison là, Thauvin avait alors tapé dans l’œil de Lille, puis de Marseille où il finira par finalement signer après un été rocambolesque. Exit la Corse, Flotov – c’est son surnom – file alors sur la Canebière pour enfiler une première fois le maillot du club de son cœur, l’OM. Un premier passage dans la cité phocéenne qui va alors s’avérer compliqué.

Marseille, épisode 1

Car s’il se montre prometteur lors de son premier exercice avec l’OM – 8 buts et 3 passes décisives – l’Orléanais ne confirmera pas vraiment par la suite. Chouchouté par Marcelo Bielsa, fantasque coach de Marseille le temps d’une saison, Thauvin ne profite pas vraiment de l’occasion. Incapable de se montrer constant, il ne marque que cinq buts en 36 apparitions et se fait régulièrement siffler par le Vélodrome pour son manque d’efficacité. La suite n’est pas meilleure. Débutant la saison 2015-2016 dans la peau d’un titulaire, il voit son mentor argentin démissionner de son poste d’entraineur alors que la saison ne fait que commencer. Une décision brutale, qui fera d’ailleurs mal à l’ailier. Fragilisé, il est vendu dans la foulée à Newcastle en Premier League, représentant une belle rentrée d’argent pour le Marseille austère de l’époque. Arrivé en Angleterre, où le physique prime parfois sur la vitesse, Thauvin ne brillera pas davantage. Membre d’une équipe à la dérive, l’ancien Grenoblois ne se fait pas au football anglais et retourne aussi sec en prêt du côté de l’OM. Quatorze matchs plus tard et quelques prestations abouties, Flotov signe définitivement sous le maillot ciel-et-blanc. Pour un retour gagnant.

Marseille, épisode 2

Terminé les doutes et les critiques, Thauvin revient gonflé à bloc dans le club de son cœur l’été dernier. Et bien lui en a pris puisque c’est une véritable saison de rêve qu’il est en train de vivre dans la cité phocéenne. Sous les ordres d’un Franck Passi protecteur, puis d’un Rudi Garcia qui l’avait – presque – fait venir à Lille trois ans plus tôt, Thauvin s’éclate et progresse de manière fulgurante. Positionné sur le côté droit, il ne cesse d’empiler les buts et les passes décisives – 15 réalisations et 9 assists au total – pour le plus grand bonheur des fans marseillais. Adulé, Thauvin brille enfin dans le sud de la France et pourrait même devenir le troisième meilleur de l’Hexagone au classement combiné buts/passes en cas de performance XXL face à Bastia (voir les pronostics de la dernière journée de Ligue 1). Pour le moment devancé par Cavani (38), Lacazette (29), et Falcao (25) dans le domaine, le numéro 26 marseillais ne se privera pas pour réaliser telle performance face à son ancien club samedi. A contrecœur certainement, sans doute avec le sentiment du devoir accompli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *