1/2 finale Ligue des Champions : round 2

atletico_madrid_bayernAlors que viennent de s’achever les 1/2 finales aller de la Ligue des Champions, la Team Wincomp’ vous propose d’analyser les enseignements à retirer de ces deux matchs et les chances qu’ont chaque équipe de se qualifier pour la finale.

Manchester City – Real Madrid : une première peu enthousiasmante

Décidément cette première demi-finale n’a pas abouti au spectacle escompté par les amoureux du ballon rond. Pourtant équipe hôte du match, les Citizens n’ont absolument rien montré et n’ont jamais été en mesure de faire porter le danger sur les cages madrilènes. De leur côté, si les joueurs de Zidane ont démontré leur supériorité, ils n’ont pas su concrétiser leurs occasions les plus dangereuses, notamment parce que Hart réalisa un match exceptionnel (cf. l’arrêt sur la reprise de Pépé).

hart

Point noir pour la Casa Blanca, la sortie sur blessure de Karim Benzema qui, conjuguée à la blessure de Cristiano Ronaldo, encore hautement incertain pour le match retour, peut faire craindre le pire aux Madrilènes. L’animation offensive du Real risque de peser sur les épaules du seul Gareth Bale et au vu de ses dernières performances, on comprend pourquoi les supporters madrilènes craignent le pire.

real_madrid_manchester City

Atlético de Madrid – Bayern de Munich : « Dominer n’est pas gagner »

Recevant le Bayen sur leur pelouse pour le match aller, les Colchoneros ont réalisé un petit exploit en terrassant le club bavarois, pourtant considéré comme le grand favori de la compétition depuis l’élimination du FC Barcelone en quart de finale … par ces mêmes Madrilènes, tout sauf un hasard. Grâce à une défense de fer et à une organisation tactique sans faille conjuguées à un plan de jeu simple mais efficace – se replier dans sa moitié de terrain, être efficace à la récupération et exploser en contre-attaque pour prendre la défense bavaroise de surprise – les Madrilènes ont réussi à ouvrir le score et à le tenir face aux assauts répétés des Allemands sur leurs cages. De son côté, Pep Guardiola, l’entraîneur bavarois, a clairement perdu son pari de ne pas titulariser Thomas Müller, pourtant auteur de 31 buts cette saison (dont 8 en LDC), car l’absence du milieu offensif allemand s’est durement fait ressentir sur le terrain.

guardiola

Le technicien catalan va donc avoir fort à faire mardi prochain car il sait pertinemment que ses adversaires se présenteront dans la configuration qu’ils préfèrent, à savoir ne pas avoir à faire le jeu, laisser le ballon à l’adversaire pour mieux le contrer. David Alaba, peu à l’aise en défense centrale, sera surement replacé dans son couloir gauche et Müller vraisemblablement titulaire. Obligé de trouver la faille pour espérer se qualifier, les Bavarois devront être excellents pour espérer l’emporter, tout en restant sur leurs gardes car on sait pertinemment que Diego Simeone et ses hommes ne lâcheront rien et que c’est précisément quand on les croit au bord de la rupture qu’il crucifient leurs adversaires (Remember cette occasion de Torres qui est venue mourir sur le poteau gauche de Neuer). On a déjà hâte d’être la semaine prochaine !

Découvrez ici les cotes des deux matchs retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *