edito-zlatan-city

City – PSG : l’heure de vérité

Accrochés au Parc des Princes lors du match aller (2-2), les Parisiens sont quasiment dans l’obligation de gagner à l’Etihad Stadium mardi pour espérer rejoindre les demi-finales.

Paris a payé cher son manque d’inspiration. Largement favoris, les joueurs de Laurent Blanc ont pourtant été tenus en échec par Manchester City mercredi dernier (2-2). Mais surtout, ils ont encaissé deux buts à domicile. La règle du but à l’extérieur pourrait leur coûter à la fin des 90 minutes à l’Etihad Stadium. Pour la qualification dans le dernier carré, il faudra ramener un nul prolifique en buts ou un succès.

Un mauvais résultat à l’aller

Lors du premier acte, c’est Kevin de Bruyne qui a frappé le premier, jetant un froid sur le Parc des Princes après avoir crucifié Kevin Trapp sur une des premières grosses occasions mancuniennes. Heureusement, la chance est venue sauver le PSG. Sur une grossière erreur défensive, Zlatan Ibrahimovic a saisi l’opportunité pour ramener ses coéquipiers à hauteur. A partir de là, tout redevenait possible pour les Parisiens dans cette rencontre. La domination s’intensifiait petit à petit sur la cage de Joe Hart. Et c’est Adrien Rabiot qui pensait enfiler le costume de bourreau en reprenant au second poteau un corner dévié.

Serge Aurier coupable

Deux minutes après une barre transversale d’Ibra, l’impensable frappa la capitale. Banni du groupe parisien après sa sortie sur Periscope, Serge Aurier a fêté son retour à la compétition par une boulette qui a coûté très cher à ses coéquipiers. Maintenant, il faudra que les Parisiens se montrent solides de l’autre côté de la Manche.

S’inspirer du déplacement à Chelsea

Paris peut s’appuyer sur ses récentes prestations à l’extérieur, avec 10 victoires sur les 11 derniers déplacements. Mais surtout sur celle à Chelsea, en huitième de finale retour (1-2). Solidaires et efficaces, les joueurs de Laurent Blanc avaient clairement étouffé les Blues.

Si les statistiques donnent seulement 24% de chances de qualification au PSG, ce dernier peut tout de même être optimiste. Les Citizens sont loin d’être intouchables à domicile. Liverpool, Leicester, Manchester United et Tottenham sont tous venus gagner à l’Etihad Stadium cette saison. Les gros bras font la loi de ce côté de Manchester. Alors, pourquoi pas Paris ?

Les cotes sur NetBet :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *