LE CALENDRIER DE L’AVENT #2

Joie des Allemands Thomas Mueller

Dans cette nouvelle fenêtre du calendrier, les devins de la team Wincomp’ ont décidé de se concentrer sur un autre grand favori des prochains Championnat d’Europe : l’Allemagne. Championne du monde en titre, la Mannschaft a toujours répondu présent lors des précédents grands rendez-vous internationaux et entend bien remporter le quatrième championnat d’Europe de son histoire après ceux de 1958, 1980 et 1996. 

Groupe C : Allemagne – Pologne – Ukraine – Irlande du Nord

Comme expliqué un peu plus haut, l’équipe d’Allemagne a remporté la dernière Coupe du Monde, c’est-à-dire la compétition majeure rythmant l’agenda de la planète football. A l’occasion de l’Euro 2016, organisé sur le sol français, les Allemands font donc une nouvelle fois office de favori des bookmakers et des amateurs de football pour le sacre final.

Ce statut a de plus été renforcé par une campagne de qualification pour le championnat d’Europe rondement menée et où les Allemands totalisent 7 victoires en 10 rencontres, pour seulement deux défaites, contre la Pologne de Robert Lewandowski qu’ils retrouveront justement dans leur groupe à l’Euro et contre l’Irlande. La force de l’Allemagne provient notamment de son collectif extrêmement bien huilé : les joueurs se connaissent depuis longtemps, ont l’habitude de jouer ensemble et évoluent dans la très grande majorité au sein de la Bundesliga, ce qui favorise les automatismes. De plus, la Mannschaft peut s’appuyer sur quelques individualités d’exception, qui peuvent lui permettre de l’emporter lors de matchs indécis où le vainqueur tarde à émerger ou bien dans des situations où la pression étoufferait d’autres joueurs. L’Allemagne compte ainsi dans ses rangs Manuel Neuer le meilleur gardien au monde et d’autres joueurs d’exception tels que Thomas Müller ou Toni Kroos, tous habitués à jouer dans les plus grands clubs européens.

Les Points d’interrogation

– Le manque de réalisme devant le but :
Depuis sa victoire au mondial brésilien, l’équipe allemande, si elle a conservé ses qualités techniques et son jeu léché, semble présenter davantage de difficultés à concrétiser ses occasions devant les cages adverses. La sélection semble ainsi éprouver des difficultés à remplacer Miroslav Klose, son buteur emblématique et mythique renard des surfaces.

– La question de la défense :
Le chantier de la défense semble encore perfectible outre-Rhin et risque de donner des cheveux blancs au sélectionneur allemand. En effet, Joachim Löw ne semble pas encore avoir trouvé le remplaçant idoine pour prendre la relève de Philipp Lahm, ce qui fragilise le couloir droit allemand. De plus, la grave blessure de Jérome Boateng fait craindre le pire et bon nombre d’observateurs pensent que sa saison est terminée, ou bien alors qu’il ne pourra pas revenir à temps  pour être prêt pour l’Euro.

Il reste donc encore quelques points à régler pour les hommes de Joachim Löw s’ils veulent mettre toutes les chances de leur côté pour être sacrés cet été en France.

Equipe-type :

Capture d’écran 2016-02-05 à 10.06.50

Et pour conclure, amis parieurs, n’oubliez cependant jamais la déclaration de Gary Lineker selon laquelle « le football est un jeu simple ; 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et, à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent ». Affaire à suivre … Rendez-vous en juin prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *