Neymar, l’avenir c’est maintenant.

Neymar

Ce samedi 21 novembre, le Real Madrid et le FC Barcelone s’affronte pour ce qui sera le premier Classico de la saison. Un match à part (près de 500 millions de téléspectateurs à travers le monde) qui pourrait bien couronner Neymar comme l’actuel Roi du football mondial. Explications.

C’est LE match de la saison et il est déjà dans toutes les têtes. Sur le plan sportif les deux clubs occupent, comme souvent, les deux premières places du classement en Liga, seulement séparés par 3 petits points. Si les cotes du Classico donnent, pour le moment, le Real comme favori (cote de 2,20 chez Winamax pour la victoire des Merengues), cette année c’est surtout l’extra-sportif qui fait parler. Entre les problèmes avec la justice française de Karim Benzema, la révolte du vestiaire madrilène contre les méthodes de Benitez et les doutes qui planent autour de la présence de Messi, blessé depuis de nombreuses semaines, la presse en oublierait presque de souligner les performances impressionnantes de Neymar. Des prestations hors norme de la part du meilleur buteur actuel de la Liga qui ont étrangement coïncidé avec l’absence de la Pulga.

Alors qu’il démarre sa troisième saison au sein du FC Barcelone, le brésilien, bien accompagné de Luis Suarez, à su faire oublier le « dios » argentin. Un exploit. Considéré par beaucoup comme un joueur « Youtube » à son arrivée en Europe, Ney a fait taire ses détracteurs en se fondant peu à peu dans le moule. Une première saison d’adaptation passée au service de Messi. Une deuxième, destinée à soigner ses stats. Et la troisième, donc, qui est en train de devenir celle de la confirmation. Celle de l’explosion définitive.

Souvent passeur pour son coéquipier argentin, Neymar a toujours évolué dans l’ombre de Leo, donnant parfois le sentiment qu’il en avait encore (beaucoup) sous la semelle. Alors quand la Pulga s’est blessé pour plusieurs semaines face à Las Palmas fin septembre, le soldat Neymar a pris le taureau par les cornes. Comme pour mieux saisir « l’opportunité » qui se présentait. Les chiffres parlent d’eux mêmes. Auteur de seulement 3 buts et une passe décisive entre août et septembre, le natif de Mogi das Cruzes a enchainé les bonnes performances depuis, devenant le meilleur buteur du Barça avec 11 buts et 5 passes décisives en 10 matchs. Avec en prime, un quadruplé face au Rayo et un but venu d’ailleurs face à Villarreal. De la à faire un lien entre l’absence prolongée de Messi et l’éclosion de Neymar… il n’y a qu’un pas.

Habitué à être une star capricieuse et intouchable au Brésil, que ce soit en équipe nationale ou à Santos, ‘Ney’ est devenu un autre homme. Et donc un autre joueur. Adieu les crêtes excentriques, adieu les dribbles inutiles. « O Rei » version 2.0 se rase la tête, se met au service du collectif et laisse tirer des penaltys à ses coéquipiers. Un changement radical qui pousse les spécialistes de la presse catalane à se questionner sur son rôle au sein de l’équipe avec le retour de Messi. L’argentin, qui devrait faire son retour face au Real, est légitimement et logiquement intouchable mais ce Neymar là est bien trop grand pour rester dans l’ombre. Le Classico devrait le confirmer.

Et pour nos amis espagnols, retrouvez ici le Pronostico Real Madrid Barcelona du 21/11/15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *