Les pronostics de la saison NBA 2012-2013

pronostic NBALa saison NBA a repris ses droits le 30 novembre. Après un exercice 2011-2012 marqué par l’avènement de Miami au sommet de la Ligue et par la confirmation d’Oklahoma comme équipe des années 2010, la compétition n’a jamais paru aussi féroce cette saison avec les Lakers, les Clippers, les Spurs et les Knicks. Qui va l’emporter? Qui remportera le titre de MVP de la saison régulière? Quelle français va se démarquer? Tentative de réponse dans ces lignes. 

game

Le titre du champion 2013

Champion en titre, le Miami Heat est l’immense favori à sa propre succession. Renforcée par les arrivées cet été de Ray Allen et Rashard Lewis, la franchise floridienne fait figure d’épouvantail dans la conférence Est. Aucune autre équipe dans sa conférence ne semble pouvoir l’empêcher d’atteindre les finales. Si Boston restera un sérieux compétiteur, le poids des années et le départ du meilleur shooter à 3 points de toute l’histoire de la NBA devraient se faire ressentir. Les Knicks ont des arguments avec les arrivées cet été de Raymond Felton, Jason Kidd et Marcus Camby dans la Big Apple. Ces derniers rejoignent un effectif déjà très compétitif au premier duquel les superstars Carmelo Anthony et Amare Stoudamire. Mais sa défense suscite toujours autant d’interrogation. Brooklyn aura également son mot à dire avec un 5 majeur intéressant dirigé par Deron Williams, considéré par beaucoup comme le meilleur meneur de la ligue. Mais son banc est probablement trop faible pour lutter avec les meilleurs. En tout cas, les derbys new-yorkais s’annoncent prometteurs. A l’Ouest, la compétition est toujours aussi relevée. Oklahoma reste l’un des favoris même si le trade de James Harden à Houston l’a sans doute affaibli. Los Angeles sera également présent avec les Lakers qui ont fait venir Steve Nash et Dwight Howard pour constituer un 5 majeur tout bonnement effrayant. Les Clippers sont également des favoris avec Chris Paul et Blake Griffin comme leaders et un banc probablement le meilleur de toute la NBA. Enfin, on devrait retrouver comme chaque année les Spurs et leur Big Three qui malgré le poids des années reste un gage de succès.

game

La course au MVP

L’an dernier, le trophée de MVP avait été attribué à LeBron James pour la 3ème fois de sa carrière. Auteur d’une nouvelle saison époustouflante, the Chosen One avait alors joué à un niveau encore jamais atteint. Leader désigné du Heat des deux côtés du terrain, il était apparu intouchable. Il avait continué sa moisson en juin avec l’obtention de son 1er titre de champion NBA et du trophée de MVP des Finals. Ce hat-trick le faisait rentrer encore un peu plus dans l’histoire de son sport. Cette saison encore, il devrait être le favori pour le trophée 2013. Délesté de la pression autour de son premier titre de champion, LeBron James devrait être plus fort que jamais cette année. Parfaitement intégré au sein de la franchise floridienne, on ne voit pas trop ce qui pourrait l’empêcher de remporter un 4ème titre qui le rapprocherait des 5 de Michael Jordan et des 6 de Kareem Abdul-Jabbar. Son seul véritable concurrent est Kevin Durant. Le triple meilleur scoreur de la Ligue ne cesse de progresser saison après saison et dispose encore d’une marge de progression importante, lui qui n’a que 24 ans. L’an passé, il a mené son équipe d’OKC en finale, s’inclinant face au Heat de son ami LBJ. Pourtant, on ne peut pas dire qu’il ait démérité avec ses 30,6 points de moyenne à plus de 50% de réussite au shoot. Une fois digéré cette déception, KD devrait revenir plus fort que jamais cette saison pour enfin prendre le pouvoir de la Ligue. 2ème l’an passé au classement MVP, il devrait être de nouveau à la lutte avec LeBron James cette saison pour le titre de meilleur joueur de la Ligue.

game

Le Français à suivre

On aurait pu parler de Tony Parker qui est probablement à l’apogée de sa carrière et dont le prestige en NBA n’est plus à démontrer. On aurait également pu s’attarder sur Joakim Noah ou Nicolas Batum qui sont devenus des éléments essentiels de leurs franchises. Mais on a décidé de faire un focus sur Kévin Séraphin, l’ailier fort des Washington Wizards. Drafté en 2009 à la 17ème place, le Guyanais nourrit de grandes ambitions pour sa 3ème année dans la ligue nord-américaine. Après une première saison difficile où son entraineur ne lui faisait pas confiance, ce beau bébé de 2,07m et 124 kg a littéralement explosé l’an passé après le limogeage de Flip Saunders. Avec 7,9 pts, 4,9 reb et 1,3 ctrs, Kévin Séraphin a drastiquement augmenté ses stats pour le plus grand bonheur de son nouveau coach. A tel point qu’il a été propulsé dans le 5 majeur par Randy Witman pour les 21 derniers matchs de la saison régulière. Avec 12,4 points, 6,3 rebonds et 1,5 contres en 27,8 minutes de jeu, il s’en est sorti de manière admirable. Malgré les arrivées de Nenê et Emeka Okafor dans la capitale lors de l’intersaison, l’ancien charolais devrait conserver un bon temps de jeu lui qui est tenu en haute estime par son nouvel entraineur. Solide, mobile et disposant d’un excellent jeu au poste bas, Séraphin a un avenir glorieux qui l’attend à seulement 22 ans. Appelé chez les Bleus depuis maintenant 2 étés, il devrait être une pierre angulaire de l’effectif de Vincent Collet dans les prochaines campagnes. Pour l’heure, son objectif au moment d’aborder la nouvelle saison est de remporter le titre de MIP récompensant la meilleure progression de l’année en NBA. Preuve s’il en est que le garçon est ambitieux et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Voir les cotes de la saison de NBA sur Wincomparator

ga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *