Le Jugement rendu par la CJCE donne tort à Bwin

La Cour de Justice des Communautés Européennes a statué sur le conflit qui opposait l’opérateur de jeux en ligne Bwin et la Ligue portugaise de Football à la société Santa Casa da Misericordia de Lisboa qui détient le monopole sur les services de loteries, de paris en dur et en ligne au Portugal. L’enjeu du jugement rendu par la CJCE concernait la légalité ou l’illégalité du partenariat entre Bwin et la Ligue portugaise de football par rapport au monopole que détient Santa Casa da Misericordia de Lisboa au Portugal sur les paris en ligne. 
.
La CJCE s’est prononcé en faveur de Santa Casa da Misericordia de Lisboa en déclarant que le partenariat de sponsoring entre Bwin et la Ligue portugaise de Football est illégal face au monopole que détient Santa Casa da Misericordia de Lisboa. La CJCE justifie sa décision sur le principe de compatibilité du droit européen avec le  monopole détenu par Santa Casa da Misericordia de Lisboa au Portugal tant que les restrictions imposées par l’Etat membre concerné garantissent la réalisation des objectifs sans aller au-delà de ce qui est nécessaire pour l’atteindre et qu’elles ne sont pas appliquées de manières discriminatoire.
.

Les dirigeants de l’European Gaming and Betting Association (EGBA) conteste la décision de justice rendue par la CJCE. Sigrid Ligné, la secrétaire de l’EGBA, s’est prononcé sur l’affaire Bwin et a précisé qu’au regard des normes en vigueur, relatives à la lutte contre la fraude pour assurer l’intégrité, la transparence et la traçabilité des jeux en ligne, les conditions énumérées par la CJCE ne sont pas réunies dans cette affaire, d’autant plus que plusieurs Etats membres de l’UE garantissent à la fois la protection des consommateurs et un marché de jeu en ligne réglementé et compétitif.
.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *