Mercato: les gros transferts de l’Europe du football

Malgré la crise, les équipes de football françaises et européennes ont effectué de nombreux transferts cet été. Les Clubs de la Liga ont dépensé 477 millions d’euros dont 250 millions pour le Real Madrid. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les clubs de Premier League ont été les plus actifs avec 504 millions d’euros dépensés. Les clubs italiens ont tout de même déboursé 422 millions et les clubs français et allemands restent loin derrière avec respectivement 245 et 220 millions d’euros. Les 3 clubs les plus dépensiers sont le Real Madrid (250 M€), Manchester City (140 M€) et le FC Barcelone (110 M€).
.
Le Real Madrid, la « superpuissance du football »

:
.
Parmi les clubs étrangers, le Real Madrid est le club qui a le plus agi sur le marché des transferts cet été avec plus de 250 millions dépensés. Fiorentino Perez marque un grand coup pour son retour à la présidence du Real. Le nouveau président du Real remet en cause la stratégie de son prédécesseur, Ramón Calderon, qui avait fait venir une colonie hollandaise au Real. Perez veut de nouveau constituer une équipe de galactiques et a commencé le recrutement avec l’arrivée de l’attaquant portugais de Manchester United, Cristiano Ronaldo, acheté 94 millions d’euros. Le Real a continué sa politique de recrutement avec la venue du prodige brésilien, le joueur du Milan AC Kaka pour un montant de 65 millions d’euros. Suivent Karim Benzema, transféré de Lyon pour 35 millions d’euros et Xabi Alonso qui quitte Liverpool pour 30 millions d’euros.
.
Le feuilleton Ribéry :
.
Le Real, aussi intéressé par Franck Ribéry n’a pas réussi a trouvé un accord avec le Bayern Munich qui a sans cesse refusé les offres du Real Madrid en augmentant à chaque offre le prix du joueur français pour ne pas clairement montrer que le club ne le cédera pas quelque soit le prix.
Le feuilleton Ribéry a tenu en haleine le mercato pendant tout l’été mais n’a pas abouti. Les rumeurs disent que les 2 équipes auraient déjà signé un accord pour le transfert de Ribéry la saison prochaine. Pour financer tous ces transferts, Perez a lancé une opération de dégraissage et a obligé la colonie hollandaise de l’ère Calderon à quitter le Club. Les hollandais tentent de résister et refusent de quitter l’un des clubs les plus prestigieux de la planète. Wesley Sneijder accepte finalement de rejoindre le Milan AC pour un transfert avoisinant les 15 millions d’euros. L’autre néerlandais en conflit sur son départ, Arjen Robben, a signé avec le Bayern Munich pour une période 4 ans et un transfert d’un montant de 25 millions d’euros. Les autres joueurs néerlandais du club, Rafael Van Der Vaart et Royston Drenthe sont toujours à la recherche d’un nouveau club et pourraient certainement rejoindre des clubs italiens.
.
Les autres transferts de la Liga :
.
Le Barça et les autres

Le grand rival Barcelone n’a pas beaucoup changé son effectif. Mis à part le transfert de son attaquant camerounais Eto’o plus 46 millions d’euros en échange de l’attaquant suédois de l’inter Zlatan Ibrahimovic. 
Barcelone a enrôlé le défenseur ukrainien Dmitro Chygrinski pour le montant de 25 millions d’euros.
 Le Barça a également enregistré l’arrivée du talentueux brésilien Keirrison (14 millions d’euros déboursés par les Blaugrana), il jouera sous le maillot du Benfica car il a été prêté (le temps de s’adapter au championnat européen). Barcelone a gardé la même ossature que l’an dernier avec Puyol, Xavi, Henry, Messi…
.
Dans le camp des autres clubs de la Liga, le FC Séville a engagé l’attaquant Alvaro Negredo pour un montant de 15 millions d’euros, en provenance du Real Madrid. Le Real Madrid a inclus une clause de rachat valable 2 ans pour le transfert de l’avant centre.
L’autre club de Madrid, l’Atletico Madrid a recruté le jeune gardien plein de promesses, Sergio Asenjo, pour un montant de 5 millions d’euros. Il s’agit surement d’un beau coup sur le marché des tranferts en Espagne car la presse espagnole le décrit déjà comme le « futur Casillas »



.
.
Les gros transferts de la Premier League
 :
.
Un autre club étranger a marqué les esprits cet été. Manchester City, le club rival du grand Manchester United, a composé une équipe redoutable à coup de millions : Emmanuel Adebayor en provenance d’Arsenal pour 29 millions d’euros, Kolo Touré a  quitté Arsenal pour 17 millions d’euros, et le mancunien Carlos Tevez pour 40 millions d’euros.
.
Pour une fois, les autres clubs de Premier League ont été sages pendant ce mercato 2009 qui a été l’un des plus chers de l’histoire. Habituellement actif sur le marché des transferts, Chelsea est resté très discret cet été. Aucun joueur de renommée internationale n’est venu compléter l’effectif des Blues. Intéressé par Franck Ribéry, les dirigeants de Chelsea ont vite déchanté en voyant le montant astronomique réclamé par le Bayern Munich (94 millions d’euros).
.
Peu dépensier, Arsène Wenger, le manager d’Arsenal n’a pas fait de folie comme à son habitude et compte sur sa jeune génération pleine de prodiges pour réaliser un bon résultat cette saison.
.
Manchester United
se repose sur ces lauriers. A part Owen et Obertan, Sir Alex Ferguson n’était pas intéressé par d’autres joueurs. Le triple champion d’Angleterre va essayer d’être aussi bon cette saison sans Cristiano Ronaldo et Carlos Tevez.
.
Les gros transferts du Calcio :
.
Les Clubs du Calcio sont les 3èmes à avoir le plus dépenser cet été. L’Italie a dépensé 422 millions d’euros pour construire des équipes capables de rivaliser avec les clubs anglais et espagnols cette saison. Commençons par le Champion en titre : l’Inter Milan. L’entraineur de l’Inter Jose Mourinho a fait un recrutement tactique pour construire une nouvelle équipe selon un plan collectif et non une équipe basée sur qualités individuelles de ses joueurs. L’inter a réalisé 2 gros transferts cet été : en premier lieu, l’arrivée de Samuel Eto’o plus 46 millions en échange de Zlatan Ibrahimovic, et de Wesley Sneijder pour 15 millions d’euros qui a été contraint de quitter le Real après le super-mercato de la Maison Blanche cet été. Mourinho attend beaucoup de ces 2 recrues pour développer le collectif de l’Inter.
.
De retour au plus niveau, la Vieille Dame a dû recruter de nouveau pour pallier les départs à la retraite de son équipe vieillissante. L’ancien milieu de terrain du Werder Brême, Diego, a rejoint la Juve pour 25 millions. D’autres recrues sont venues renforcer l’effectif de la Juventus qui avait un petit budget pour ce mercato : Grosso, Cannavaro, Melo…
.
Avec le départ de Kaka, acheté 65 millions d’euros par le Real Madrid, le Milan AC se devait de trouver un nouveau meneur de jeu. Les dirigeants milanais ont préféré recruter l’attaquant du Real Madrid Klaas-Jan Huntelaar pour un montant de 15 millions d’euros. Malgré d’autres recrues comme Marco Storari, Ignazio Abate, et Alberto Palaschi, on doute de la capacité du Milan AC à rivaliser avec les grosses pointures italiennes et européennes.
.
La Roma va aussi avoir du mal à rivaliser avec l’Inter et la Juve cette saison. Le club n’a pas réalisé de transferts extravagants mais a recruté le défenseur argentin Burdisso et l’attaquant Giuseppe Rossi.
.
Les gros transferts de la Bundesliga :
.
En Allemagne, le Bayern Munich a tenu les fans de football en haleine tout l’été avec l’éventuel départ de Franck Ribéry au Real. Le Club bavarois n’a pas voulu laissé le français partir. En ce qui concerne les recrues, Arjen Robben a été transféré du Real Madrid pour 25 millions d’euros.
 En provenance du VfB Stuttgart, Mario Gomez a également rejoint le Bayern pour le montant record de 35 millions d’euros : il avait terminé 3ème meilleur buteur de la Bundesliga la saison passée, avec 24 buts marqués en 32 matchs.
.
Il n’y a pas grand chose à signaler pour les autres clubs si ce n’est les arrivées de Hleb à Stuttgart (prêt), de Pizarro au Werder Brême et de Ziani à Wolfsburg. 
Le champion en titre Wolfsburg  aimerait bien conserver sont titre. Tout dépend des performances du Bayern et de la motivation de Franck Ribéry qui aura certainement déjà des pensées pour le Real. Le FC Cologne s’est également renforcé avec les arrivées de Lukas Podolski et l’international portugais Maniche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *