Mercato: les gros transferts de la Ligue 1

Le marché des transferts 2009 en France :
.
Les clubs de football français ont paru un peu moins ridicules que d’habitude cet été par rapport à leurs homologues européens qui ont, une fois de plus, investi des millions. Lyon et Marseille ont été les 2 acteurs les plus actifs mais les autres clubs ont aussi effectué des transactions très judicieuses. 
.
Commençons par Lyon qui est l’équipe française qui a dépensé le plus cet été avec 76 millions d’euros investis dans de nouveaux joueurs. La perte du titre cette saison au profit de Bordeaux et le départ des 2 meneurs de l’équipe, Juninho et Benzema, ont obligé les dirigeants lyonnais à acheter de nouveaux joueurs pour construire une nouvelle équipe qui gagne. La priorité de Lyon cet été était l’attaquant argentin de Porto, Lisandro Lopez. Après une offre de 18 millions refusée par Porto qui en voulait 20, le Président des Gones, Jean-Michel Aulas a tout de même consenti à mettre 24 millions d’euros plus les bonus pour être sûr que Lisandro viendrait à Lyon. Une fois cette transaction conclue, Lyon ne s’arrêta pas là : Cissokho, l’arrière gauche de Porto de 21 ans, (refusé à la visite médicale du Milan AC pour cause de problèmes dentaires), a été acheté pour 15 millions d’euros. Puis ce fut au tour de l’attaquant stéphanois Gomis de rejoindre L’OL pour 15 millions d’euros, et de Bastos, que Lille céda pour 18 millions d’euros. Malgré tout ces beaux transferts, Lyon comptait s’offrir l’attaquant toulousain André-Pierre Gignac. Mais, le Président du TFC, Olivier Sadran refusa de laisser partir son attaquant, meilleur buteur de la saison 2008/2009 de Ligue 1 avec 24 buts marqués.
.
Marseille est la deuxième équipe française qui a le plus agi sur le marché des transferts. Après le licenciement de l’entraîneur Eric Gerets, du manager Pape Diouf et le décès du Président du club Robert Louis-Dreyfus à la fin de la saison dernière, on se demandait si la pagaille n’allait pas s’installer à Marseille. Mais l’arrivée de Didier Deschamps au poste d’entraîneur et de Claude Dassier comme manager rassura tout le monde. Le recrutement qui a suivi cette période de trouble a de quoi faire rougir les autres clubs : l’arrivée du meneur de jeu argentin de Porto, Lucho Gonzalez (26 millions d’euros), était « la priorité des priorités », pour Didier Deschamps qui a bâti une équipe qui peut certainement concrétiser les ambitions marseillaises cette saison. Ont suivi Edouard Cissé en fin de contrat avec le Besiktas Istanbul, le défenseur sénégalais Souleymane Diawara en fin de contrat avec Bordeaux, l’attaquant espagnol de 33 ans Fernando Morientes en fin de contrat avec Valence, le milieu de terrain lorientais Fabrice Abriel pour 2,5 millions d’euros, le défenseur argentin Gabriele Heinze du Real Madrid (ex parisien) pour 1,5 millions d’euros, et l’arrière gauche Cyril Rool en fin de contrat avec Nice. Marseille a décidé de se donner les moyens de ses ambitions et compte sur ses nouvelles recrues pour y parvenir.
.
Quant à Bordeaux, le nouveau Champion de France de Ligue 1 a décidé de continuer cette saison de Ligue 1 2009/2010 avec la même colonne vertébrale que la saison précédente. Le départ de Souleymane Diawara pour Marseille a obligé Bordeaux a trouvé un remplaçant. Laurent Blanc a fait appel au défenseur lorientais Mickael Ciani, transféré pour 4 millions d’euros, pour remplacer Diawara. Ramé vieillissant, Bordeaux a réussi à convaincre le portier toulousain, Cédric Carasso, de rejoindre les Girondins pour protéger le but bordelais cette saison. L’été bordelais a été animé par le feuilleton Chamakh qui voulait quitter le club, coûte que coûte ,mais son entraineur, Laurent Blanc, s’est opposé au départ de son attaquant si aucun club de prestige ne faisait une offre acceptable. Arsenal a tout de même fait une offre de 7 millions d’euros, mais les dirigeants bordelais en réclamaient 18, un montant élevé pour que le joueur ne quitte pas le club. Chamakh sera libre dans un an et pourra partir où il le souhaite mais cette saison il va devoir jouer pour Bordeaux.
.
Le club de la capitale, qui a commencé à reconstruire une équipe depuis l’année dernière, a réussi à conserver ses joueurs cadres : Hoarau et Sessegnon. Disposant de peu de financement pour se renforcer, le PSG a effectué un recrutement intelligent : l’attaquant turc Mevlut Erding, transféré de Sochaux à Paris pour 8 millions d’euros, complétera l’attaque parisienne. L’arrière droit de Lorient, Christophe Jallet, a été acheté 2,5 millions d’euros et l’ex-portier lyonnais, Grégory Coupet, a été acquis pour 800 000 euros à l’Atletico Madrid, ce sont de bons renforts pour améliorer la défense parisienne. Intéressé par un éventuel retour de Gabriel Heinze, le PSG a finalement préféré privilégier la jeunesse et a accordé sa confiance à l’actuel défenseur central de 19 ans, Mamadou Sakho.
.
Les autres clubs de Ligue 1 n’ont pas vraiment pu rivaliser avec les 4 gros. Seuls 3 clubs ont un profil d’outsiders : Lille, Rennes et Toulouse. A part Bastos, qui sera certainement remplacé par Hazard ou Gervinho, Lille n’a pas perdu de joueurs importants durant le mercato, mais le club cherche toujours un attaquant de pointe. De son côté, Rennes n’a perdu aucun cadre et s‘est renforcé avec la venue du milieu de terrain japonais Inamoto, arrivé de Francfort, et de l’attaquant guinéen Ismaël Bangoura en provenance de Kiev pour 11 millions d’euros. Bangoura doit remplacer Jimmy Briand qui s’est blessé à la suite d’un choc avec son coéquipier Cédric Carasso le 25 mars dernier en Equipe de France. Toulouse n’a pas fait de folie cet été. Mis à part le départ Carasso pour Bordeaux, Toulouse a fait une bonne opération en réussissant à conserver le meilleur buteur de Ligue 1 l’année dernière, l’attaquant André-Pierre Gignac qui voulait rejoindre Lyon.
.
Les équipes de Ligue 1 ont beaucoup investi cette saison. Par exemple, avec ses 76 millions d’euros dépensés, Lyon est l’un des 10 clubs européens les plus dépensiers cet été. On espère que cette politique de recrutement va permettre aux clubs français de briller sur la scène européenne cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *