Projet de loi retardé ?

Le gouvernement estime que les délais concernant l’ouverture du marché des jeux en France sont « tendus » en termes de délais pour procéder à l’ouverture effective le 1er janvier 2010. 
.

Ainsi, l’ouverture du marché des jeux serait à nouveau retardée, ce qui laisserait un peu plus de temps pour le PMU et la Française des Jeux en vue de cette ouverture de marché. Durant un colloque ayant pour thème les jeux, Jean François Lamour, a déclaré que les délais étaient « tendus » pour rester dans le cadre du calendrier établi par Eric Woerth, le ministre du budget. Néanmoins, l’actuel rapporteur du projet de loi s’est voulu optimiste et a informé l’audience que les délais restaient « tenables ».
.

Le projet de loi n’est pas encore inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale, ce qui est dû à une surcharge de l’agenda parlementaire. Toutefois, Jean François Lamour ne souhaite pas qu’un caractère urgent soit décidé sur ce projet de loi, cette mesure permettrait un examen plus rapide du texte de loi. Enfin, ce texte qui ne satisfait pas certains opérateurs de paris sportifs ou inquiète des buralistes, devrait être l’objet de plusieurs amendements.
.

Ces déclarations du député UMP sortent alors que les opérateurs de ce marché bientôt légal redoublent d’efforts pour se positionner au mieux. Ainsi les  opérations de communication se sont accélérées. Betclic a diffusé des publicités sur la radio Europe 1 à la mi-avril, Unibet s’est associé avec RMC pour l’émission « les paris RMC » (émission suspendue depuis)
.

Source : Journal du Net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *