McLaren suspendue pour 3 Grands Prix


Le 29 avril, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a suspendue pour 3 Grands Prix (avec sursis) l’écurie de F1, McLaren du fait des mensonges soumis aux commissaires de courses en Australie.
.
.
« En tenant compte de la manière transparente et honnête avec laquelle, Martin Whitmarsh (responsable de l’écurie de F1 McLaren), s’est exprimé devant le CMSA (Conseil Mondial du Sport Automobile, il a expliqué le changement de culture en développement au sein de l’écurie McLaren, le CMSA a décidé de suspendre l’application  de la sanction qu’il jugeait appropriée », a expliqué la FIA dans son communiqué.
.
« Cette sanction consiste en une exclusion de l’écurie McLaren durant 3 Grands Prix (championnat du monde de F1 ». Cette sanction pourrait être appliquée si de nouveaux éléments à charge apparaissent dans cette affaire ou en cas de nouvelle infraction de l’écurie McLaren au cours des 12 mois à venir. »
.
McLaren avait déjà été sanctionné pour espionnage industriel sur l’écurie de F1 Ferrari, Mc Laren a été accusée d’avoir tenté de fausser volontairement le résultat du Grand Prix d’Australie et d’avoir persisté dans ses mensonges lors d’une nouvelle audition pendant le GP de Malaisie.
.
McLaren a poussé Hamilton au mensonge
.
Lewis Hamilton, champion du monde en titre, s’est vu retirer sa 3ème place attribuée par les commissaires sportifs. Ainsi, le pilote de F1 et son équipe ont été retirés des classements du Grand Prix d’Australie, première course de F1 de la saison. De fait, McLaren a demandé à son pilote d’indiquer aux commissaires de courses que le pilote italien Trulli l’avait doublé en présence de la voiture de sécurité sur la piste, ce qui est formellement interdit. En réalité, Lewis Hamilton avait ralenti à la demande de son écurie, pour rendre sa place à Jarno Trulli, qui venait de perdre sa position en raison d’un écart. Les commissaires de courses, suite à la déclaration calomnieuse du pilote britannique, avait sanctionné (à tort) Jarno Trulli.
.
Dès que ces mensonges ont été révélés, McLaren a licencié le directeur sportif de l’écurie Dave Ryan, alors que l’ancien patron Ron Dennis a été écarté des activités de McLaren en F1. Martin Whitmarsh a présenté mercredi dernier ses excuses devant le conseil mondial réuni au siège de la FIA(situé Place de la Concorde à Paris)
.
« Nous avons commis des erreurs, nous avons présenté des excuses à la FIA et au public », a-t-il déclaré aux journalistes. La FIA avait déjà infligé, une amende record de 100 millions de dollars en 2007 et lui avait retiré les points de cette saison, en raison d’un espionnage industriel sur Ferrari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *