Suède : Rapport sur le monopole des jeux et du paris en ligne

Les acteurs majeurs du paris en ligne en Suède : Betsson, Expekt, Ladbrokes et Unibet, vont découvrir un rapport qui évalue l’efficacité du  monopole suédois et les conséquences d’un passage à un système de licences, à la vue des nouvelles régulations apportées plus tôt cette semaine en Suède..

Les bookmakers vont découvrir ces résultats lors d’un séminaire, clamant que le monopole des jeux est inefficace et qu’il coûte 5 milliards de couronnes suédoises chaque année en termes de pertes.Ce rapport de la HUI (Sweden retail Institute) affirme que «  Le monopole est très inefficace pour lutter contre l’addiction au jeu », et que sous un système de licences pour les opérateurs, la taxation mise en place permettrait de prendre en charge des coûts liés à la protection du joueur pour lutter contre la dépendance au jeu.

.Le rapport suggère que sous un système de licences, la taxe optimale serait plus basse que la taxe actuelle appliquée en situation de monopole, à approximativement 0.2-2% comparé à 20%. Les bénéfices issus du monopole sont plus élevés que les coûts sociaux liés aux jeux d’argent, indiquant que ce sont plus les recettes fiscales plus que la santé publique (des joueurs) qui ont été prises en considération par le gouvernement suédois dans ce processus d’ouverture du marché des jeux.

Le rapport suppose également que les joueurs bénéficieront d’une ouverture du marché, avec des gains qui vont passer de 60% à 90%. Les gains seront augmentés de presque 50% grâce à une compétition accrue.

Le rapport alerte sur le fait que si la taxation est trop élevée, cela découragera les opérateurs de rentrer sur le marché suédois du paris en ligne et des jeux de hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *