650 millions d’euros dépensés par le parieur espagnol en 2007

En l’absence d’une régulation nationale, le gouvernement espagnol n’ a rien perçu sur les 650 millions d’euros générés par les parieurs espagnols sur Internet (source AEDAPI : Asociación Española de Apostadores por Internet). Cela représente 56% d’augmentation par rapport à l’année 2006. Les revenus générés par les parieurs espagnols devraient atteindre le milliard d’euros en 2008 (victoire de l’Espagne à l’Euro)

Durant le Gaming Executive Summit en 2008, qui a pris place du 9 au 10 juillet, Bwin, par l’intermédiaire de Karin Klein directrice des affaires liées à la régulation chez Bwin, a lancé un modèle de régulation qui, selon ses responsables, garantirait une protection optimale du parieur, des revenus fiscaux additionnels et un cadre juridique pour les sites de paris en ligne.

A travers cet objectif, Karin Klein a affirmé que les aspects les plus importants de la régulation devraient prendre en compte le système de licences et leur attribution, la transparence des entreprises de paris en ligne, la sécurité de la plateforme, les politiques sur le jeu responsable et l’existence d’une autorité indépendante pour superviser le tout.

Ainsi, Bwin propose d’élaborer un système communautaire d’attribution du jeu de hasard, tenant en compte l’utilisation des revenus bruts du jeu et associer les revenus perçus par les états membres de l’union européenne aux revenus obtenus dans leur territoire.

« Par exemple, les opérateurs online qui ont obtenu une licence en Espagne et qui travaillent dans le marché espagnol, doivent payer l’impôt correspondant aux revenus générés par les résidents du pays » a expliqué Bwi

Dans le même registre, Bwin suggère en finir avec les impôts indirects pour les services online, de façon à ce que les sites de paris en ligne continuent d’être compétitifs dans le marché global. Enfin, organiser le système fiscal de chaque état membre, dans le but d’éviter une imposition double.

Pour conclure, Karin Klein a répété la nécessité d’une régulation qui garantirait la protection du consommateur et qui prête une attention spéciale aux groupes de parieurs les plus vulnérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *