Le gouvernement britannique annonce la vente de l’opérateur national Tote à l’automne

Un bureau de paris Totesport en Irlande
Un bureau de paris Totesport en Irlande

Le ministre des sports en UK Gerry Sutcliffe a déclaré hier au parlement que le gouvernement avait entamé des négociations pour une ouverture future de l’opérateur national Tote cet automne, si les conditions fixées par le marché rendent légitimes la vente.

Plus tôt cette année, le gouvernement a confirmé des discussions en cours avec un consortium de courses hippiques. La valeur de Tote a été estimée à 400 millions de livres par des analystes indépendants de PricewaterhouseCoopers.

Mr Sutcliffe a déclaré hier qu’il avait reçu des études préliminaires d’experts qui ont statué que Tote est un «actif très attrayant lequel provoquerait un intérêt significatif s’il y avait un appel d’offres ». Les experts ont été précédemment consultés pour savoir quelles options de vente maximiseraient la valeur de Tote.

Dans sa déclaration écrite, il est clair qu’aucune décision de vente n’ a été arrêtée  et le gouvernement sera satisfait en fonction des conditions établies par le marché.

Mr Sutcliffe a déclaré que « le gouvernement continue de penser qu’il est approprié de se retirer du business relatif aux courses hippiques et aux paris sportifs. Nous voulons sécuriser Tote et son business de manière à ce qu’il se développe, grâce à son équipe et son activité principale, le paris sur les courses de chevaux »

Le gouvernement attend que la commission d’experts fournisse une étude détaillée sur la cession de Tote durant l’été, ce qui est le préalable nécessaire pour lancer l’appel d’offres durant l’automne » a t-il déclaré.

« Cette étude va apporter plus de détails sur Tote ce qui permettra au  gouvernement  et à la direction de Tote de considérer quel est le meilleur moyen de créer de la valeur pour Tote, et à la lumière des conditions du marché, le gouvernement va décider ou non de procéder à la vente »

Mr Sutcliffe a confirmé qu’un des critères déterminants  dans la vente de Tote serait de maximiser la valeur pour les parieurs et que le gouvernement tiendrait ses engagements de retourner la moitié des gains nets(par rapport aux taxes), relatif à l’aide européenne d’état (European State Aid) et aux règles de la compétition.

Le bookmaker détenu par l’état emploie plus de 4000 salariés, détient environ 540 bureaux de paris, et a une présence considérable dans 59 courses hippiques en Grande Bretagne, et aussi dans les paris par internet ou téléphone. Le groupe Gala Coral est l’un des plus intéressés par la vente de Tote car il cherche à se rapprocher des « gros » comme William Hill et Ladbrokes, avec d’autres potentiels acquéreurs tels Betfred, Paddy Power plc et l’opérateur Sportech plc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *