Lance Armstrong le retour

Lance Armstrong revient sur le circuit du cyclisme mondial et va participer au Tour de France 2009.

Il retrouve son directeur sportif favori, le belge Johan Bruyneel avec lequel il a gagné 7 tours de France de 1999 à 2005. Il rejoint ainsi l’équipe Astana qui compte dans ses rangs, Alberto Contador, le dernier vainqueur de la Vuelta.

Le Texan revient donc aux affaires sportives mais sa motivation est de faire la promotion de sa fondation Livestrong (www.livestrong.org), qui lutte contre le cancer. Pour rappel, le cycliste américain a vaincu son cancer des testicules en 1996.  

Lance Armstrong a déclaré à ce sujet : « 22.000 personnes meurent du cancer chaque jour dans le monde, et c’est un problème de santé mondiale, nous pourrions sauver un tiers de ces vies avec les traitements dont nous disposons »

Son retour a d’autant plus d’impact qu’il intervient après 3 ans d’absence (due à sa retraite) dans les grandes compétitions cyclistes.
Alors, son objectif de remporter la Grande Boucle est surement plus loin que les années de sa domination sans partage sur le Tour de France. Il le reconnaît :

« Honnêtement, je ne sais pas. Je me suis tenu loin du vélo pendant 3 ans. J’aurai presque 38 ans (ndlr: il a fêté ses 37 ans le 18 septembre). Alors, je ne sais pas »
Néanmoins, Armstrong, septuple vainqueur du Tour va tout faire pour bien figurer sur la plus grande compétition cycliste mondiale :

« Je vais essayer d’être aussi prêt que possible. Je ne sais pas si cela suffira pour gagner. En 2001 je pouvais dire, oui, je vais gagner, ou je veux gagner. Je ne peux pas le dire aujourd’hui. Oui j’ai une certaine confiance, mais pas jusqu’à une telle affirmation »

C’est le 9 septembre dernier que le champion cycliste avait annoncé, sans plus de détails, son retour à la compétition.
Après sa retraite, le Texan a été accusé par l’Equipe d’avoir utilisé de l’EPO lors de son 1er triomphe en 1999. L’Equipe avait révélé cette information après une analyse faite au laboratoire de Chatenay Malabry.

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France,  a considéré que le coureur cycliste américain avait encore sa place sur la Grande Boucle s’il se pliait aux règles de la lutte antidopage.
Pat Mc Quaid, le président de l’UCI (Union Cycliste Internationale) a d’ailleurs déclaré « Je dirais à tous les sceptiques: +Laissez-lui une chance+. Je ne crois pas qu’il soit un tricheur »
 

Armstrong réaffirmait son engagement dans la lutte contre le cancer lors de la 4ème « Initiative mondiale Clinton », forum créé en 2005 par l’ancien président US pour réfléchir aux grands défis mondiaux dans les domaines de la santé, de l’éducation ou du réchauffement climatique.

Le retour d’Armstrong ne fait pas que des heureux et c’est l’actuel leader de l’équipe Kazakhe Astana, l’espagnol Alberto Contador qui s’est manifesté la semaine dernière et avait déclaré que ça serait « compliqué » de cohabiter avec Lance Armstrong.

Alberto Contador, vainqueur du Giro, de la Vuelta et du Tour de France en 2007 n’a pas d’animosité envers le champion :
« Quand on considère les sports professionnels, c’est très logique d’avoir deux ou trois champions dans une même équipe. Les gens cherchent à créer des controverses mais honnêtement, je n’ai pas de mauvais sentiments vis-à-vis de Lance (…)
Je comprends tout à fait sa passion pour le sport. Il a été un modèle pour moi et d’autres de par le monde. J’imagine que l’avoir dans l’équipe me motivera d’autant plus »

Néanmoins, le coureur cycliste espagnol est concentré sur ses objectifs de victoire :
« Naturellement, mes objectifs pour 2009 sont clairs. On va en parler avec Lance et la direction de l’équipe », a précisé le coureur espagnol.
 

Lance Armstrong sait qu’il sera difficile de d’adjuger la victoire avec un tel coureur dans son équipe :
« Alberto est le meilleur coureur cycliste de la planète. Nous devons le comprendre. Je ne suis pas sûr de pouvoir rouler aussi vite actuellement »
Voilà qui promet une édition 2009 du Tour de France bien animée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *