la Française des Jeux va ouvrir son capital et rénove le Loto

Selon Les Echos dans leur édition de ce jeudi 11 septembre, le gouvernement français prépare un projet de loi pour introduire en Bourse la Française des Jeux (FDJ).

Cela s’inscrit dans le cadre de l’ouverture annoncée du marché français des jeux d’argent (pari sportif, pari hippique, poker, casino…)

Ce projet de loi devrait donc arriver fin 2008. La part de capital à mettre sur les marchés financiers n’a pas encore été arrêtée. C’est la banque Rothschild qui est chargée d’étudier le projet d’introduction en bourse de la Française des Jeux.

Pour info (selon Les Echos):

Le capital de la Française des Jeux est détenu à 72% par l’Etat français, à 20% par des détenteurs historiques dont l’Union des blessés de la face et de la tête (à hauteur de 9,2%), à 3% par les courtiers travaillant avec l’entreprise, et à 5% par les salariés de la société.

Une nouvelle formule pour le Loto : la grille à 2€, un nouveau tirage par semaine et des gains plus importants

Le Loto va faire un lifting : en effet, la Française des Jeux a décidé de renouveler son jeu phare plébiscité par 15 millions de français. Le 6 octobre, le Loto va changer de formule. Les gains vont augmenter, un troisième tirage aura lieu le lundi, le jeu et la grille vont être simplifiées. Des gains plus conséquents seront compensés par une augmentation de la mise initiale, de 1,20€ cela va passer à 2€.

Voilà les moyens mis en œuvre par la Française des Jeux pour redynamiser son produit le plus connu (98% des français connaissent le Loto)

Le Loto, qui compte 32 ans d’existence veut rajeunir sa clientèle qui préfère des jeux plus rationnels comme le Loto foot.  La FDJ, pour enrayer une légère baisse de son chiffre d’affaires (2% lors du 1er semestre de cette année) veut attirer le joueur par de gros jackpots, en suivant l’exemple de l’Euromillions.

La probabilité de récupérer sa mise est d’ « une chance sur six de gagner au lieu d’une chance sur treize », déclare Christophe Blanchard-Dignac, PDG de la Française des Jeux. Le jackpot plus gros devient plus difficile à atteindre : on passe d’une chance sur 14 millions à une chance sur 19 millions !

Pour rappel, le record du Loto français est de 11 millions d’euros décrochés en 1999 par un joueur de Clamart à comparer avec le record français de l’Euromillions (76 millions gagnés par un habitant de Franconville)

Cette augmentation du jackpot du nouveau loto vise à attirer 3 millions de nouveaux joueurs, en particulier les jeunes et augmenter de 20% le chiffre d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *