Le rapport Bauer

Alors que la France s’apprête à libéraliser le marché des jeux et délivrer des licences aux sites de pari en ligne au 2ème semestre de l’année 2009, Eric Woerth s’est vu remettre le rapport Bauer.Ce rapport vise à encadrer les opérateurs de paris en ligne et de protéger les intérêts des joueurs.

Il fait date que de nombreuses actions criminelles ont été consacrées dans le domaine du pari sportif aussi bien en France qu’à l’étranger..

Alain Bauer, criminologue et président de l’Observatoire national de la délinquance (OND) récapitule « les différentes formes de fraudes et d’activités criminelles possibles dans le domaine des jeux et paris en ligne« 

Parmi les effractions détectées,  on trouve ainsi  conventionnellement :

– La minimisation des gains des joueurs
– L’accord de facilités de crédits à l’excès pour les encourager à miser des sommes au-dessus de leurs moyens
– Truquer des épreuves sportives : matchs de foot, tennis…

L’obtention frauduleuse d’informations bancaires ou sur l’individu (par la phishing : faux sites)  sont jugées spécifique au jeu en ligne.

Face à ces dangers, le rapport Bauer préconise la mise en place d’une autorité de régulation d’un système de licences basé sur un cahier des charges (Cette suggestion a déjà été reprise dans la présentation d’Eric Woerth de la réforme début juin) ainsi que des mesure pour endiguer le jeu compulsif, par la connaissance de leur adresse IP ou de leurs coordonnées de leur carte de paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *