La décision – FFT Vs Unibet et Expekt

Le procès engagé par la FFT  à l’encontre des bookmakers a engendré la sanction suivante : 800 000€ d’amendes pour Unibet et Expekt.

A travers cette jurisprudence, la cour de justice de Paris a établi que les opérateurs (sites de pari en ligne) avaient violé le monopole de la FFT, organisateur du tournoi de Roland Garros. La cour de justice parisienne a estimé que la FFT a un droit de regard sur les paris en ligne concernant les épreuves dont elle est l’organisateur Unibet devra payer 500 000€ à titre de dommages et intérêts à la fédération française de tennis alors qu’Expekt doit s’acquitter d’une amende de 300 000€.  Dans une déclaration parue vendredi, l’association regroupant les intérêts de sites de paris en ligne, l’EGBA déclare que ce jugement d’une cour nationale contredit les instances européennes :.

« Nous regrettons qu’un juge français empêche l’internaute français de placer des paris sur le tournoi favori de tennis, alors que, dans le même temps, les belges peuvent continuer de profiter de ce pari en ligne de plus en plus populaire ».

Le directeur de l’information d ‘Expekt a déclaré au Gaming Intelligence Group, média du paris sportif, que leurs avocats étudiaient le verdict et qu’aussi bien Expekt qu’Unibet allaient faire appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *