Svenska Spel : le pari en ligne en Suède

La Suède considère une privatisation partielle de son acteur national du marché des jeux « Svenska Spel »

Anders Borg, le ministre des finances de la Suède, a confirmé que  la vente partielle de Svenska Spel pourrait avoir lieu à la fin de l’année.
Le ministre a demandé à la commission en charge du dossier de s’assurer que privatiser une partie de l’entreprise nationale n’allait pas menacer la protection du parieur.

.Etant donné les pressions subies par la Suède de la part de la commission européenne, la décision de céder peu à peu son monopole est plus facile à défendre.
.

Plus tôt ce mois-ci, nous nous sommes posés la question de savoir si d’ouvrir Svenska Spel au capital des investisseurs privés pourrait avoir un impact négatif sur la valeur de l’entreprise (car la Suède est obligée de casser son monopole du fait des décisions de la commission)
Il paraît clair que le gouvernement suédois veut délimiter ce qu’il considère comme étant des formes de paris soft,  ce qu’il fournir en toute transparence et sécurité et vendre plus tôt que tard.
.

Anna-Charlotta Johansson, l’attaché de presse de Mr Borg a déclaré au Gaming Intelligence Group que le but de l’enquête était de définir ce qui constitue un jeu sur, contre ceux qui réputés « très addictifs ». Ce sont les parties de Svenska Spel offrant des jeux surs seront ceux qui sont étudiés pour être privatiser.
.

La commission d’enquête suédoise chargée de l’affaire doit savoir si une telle vente était appropriée en prenant en compte le besoin de responsabilité sociale et des programmes sociaux ainsi que les demandes de la loi européenne.
.

Anders Hägg,  le PDG de Svenska Spel a cherché à réduire la portée de l’annonce. « La décision de vendre ou non Svenska Spel est encore loin dans le futur, et notre mission est la même qu’hier – offrir des jeux responsables aux citoyens suédois.

« Si la privatisation d’une partie de l’entreprise devient réalité, alors cela impliquera des changements majeurs pour Svenska Spel, mais je ne spéculerai pas là-dessus ».

Les jeux susceptibles d’être le centre des acquisitions sont le Lotto, le Stryktipset et le bingo.

Le marché des jeux « surs » devrait s’ouvrir à la concurrence en 2009, à travers un système de licences.

.Le 15 décembre 2008, le rapport de la commission d’enquête sera remis au gouvernement suédois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *